Wikipédia est-elle fiable ?

Wikipédia est devenue en quelques années la principale référence encyclopédique mondiale. Malgré cet incontestable succès, en ligne et interactif, qui a sonné le glas des traditionnelles encyclopédies sur papier, la question de la crédibilité de Wikipédia, arcboutée sur son sacro-saint principe de neutralité, fait toujours débat et resurgit régulièrement à la faveur de polémiques.

le mercredi 14 novembre 2012
 

Où en est-on cinq ans après le premier colloque francophone sur Wikipédia, qui s’était tenu à l'instigation de Wikimédia France à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris ? Des chercheurs français et étrangers devaient alors débattre de la constitution d'un réseau d'expertise, de l'utilisation de l'encyclopédie en ligne dans le cadre de l'enseignement, du rôle des portails, des enjeux de la validation etc. Le but du colloque était clairement affiché : attirer davantage de spécialistes afin de mieux garantir la fiabilité du contenu de Wikipédia.
De quoi parlait-on alors ? Du problème de la qualité  des articles. De la croissance orientée vers des langues moins connues. Du découragement des contributeurs dû à un contrôle accru des articles. Des conflits internes de plus en plus nombreux. De l'institutionnalisation des administrateurs en webureaucrates. De l'élimination de sujets considérés comme mineurs au profit de sujets intéressant le plus grand nombre. Et des querelles répétées sur la fiabilité du contenu, question devenue essentielle pour les enseignants notamment, étant donnée l’épidémie de « copier-coller » chez les lycéens et les étudiants et ce, malgré le recours permanent aux logiciels anti-plagiat.
Cinq ans après, on en est toujours là malgré l’incontestable succès planétaire et sa domination dans le référencement sur les moteurs de recherche de l’encyclopédie en ligne, et l’agonie des encyclopédies sur papier qu’il a entraîné. Il est vrai que des erreurs, sinon des contre-vérités et des manipulations, sont régulièrement dénoncées – et comment en serait-il autrement eu égard à la masse considérable d’informations charriées par ce flux. Décidément, Wikipédia est-elle fiable ? Tant pis si la question ressemble déjà à un serpent de mer. Le fait est que les dénégations de ses dirigeants ont curieusement pour effet de renforcer la suspicion. Et ce ne sont pas les études comparatives avec les mastodontes encyclopédiques sur papier qui dissiperont les doutes car le plus souvent, ces études prêtent elles-mêmes à controverse.
La question de sa fiabilité serait-elle consubstantielle à la nature même de l’encyclopédie interactive ?

l’auteur
Pierre Assouline

Journaliste et écrivain.

VOS COMMENTAIRES

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace. Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre
ilmepijuxamoc le vendredi 13 janvier 2017
 

http://dutasterideavodartonline.org/ - dutasterideavodartonline.org.ankor <a href="http://online-purchaselevitra.net/">online-purchaselevitra.net.ankor</a> http://20mg-cheapest-pricelevitra.net/

0
Flavius Oreste le lundi 24 août 2015
 

wikipedia, c'est comme un tour du monde en 80jours, le tout affrété par un tour-opérator japonais... cela permet de faire le tour du monde de la connaissance et d'avoir une ouverture sur une flopée de suite que seul les "que sais-je" et "l'universalis" à n.euros parvenait "avec mal" a circonscrire tant en largeur qu'en profondeur... cela permet de se gorger de savoir plus ou moins frelaté et vérifié... mais d'avoir au moins une idée de l'arborescence que chaque notion (hyperlink) invite à voir. cet accès à ce minima est essentiel... mais son mode d'écriture, si démocratique, permet de faire dans le "massif", mais pas d'arriver à de vrai version stable... sauf à avoir de vrai referee de contrôle(collégial)... (j'ai corriger tout une page hier encore, dans ma partie, truffée de non-sens ou de sophisme)...
en fait, le réel problème de wikipédia est l'obscurité du mode de contrôle, qui permet de politiser la forme et le fond de certaines pages "sans en avoir l'air"... la politique de création de page, ou de renvoie automatique empêchant d'en créer certaine par trop désagréable ("spéculateur" par exemple, renvoyant à spéculation (art d'envisager l'avenir ;o) )... par là, wikipédia est aussi dangereux que la démocratie antique grecque, Socrate finiras toujours par boire la cigüe à un moment donnée... et comme l'ochlocratie ne seras jamais vraiment le meilleur moyen, et loin s'en faut... (mais, il faut savoir rester sage, et aussi ceuillir aussi le jour, car il y a pire contenu sur le web. mais, si l'on sait croiser ses sources (c'est d'ailleurs peut-être ce qui manque à wikipédia, d'être multi-source, enfin plurijectif... car elle se fait vision cyclopéenne d'un monde quant à lui vraiment écrit au pluriel)

0
Pierre H. Renevey le dimanche 26 juillet 2015
 

Personnellement, que l'encyclopédie soit informatisée comme Wikipédia ou sur papier comme Larousse ne fait aucune différence pour moi au niveau crédibilité ou fiabilité et l'information n'est pas plus crédible sur papier que l'information "virtuelle"... La seule différence est que sur papier, on peut la modifier beaucoup moins rapidement que "virtuellement". Pour m'amuser un peu, j'avais consulté quelques mots "sensibles" utilisés abusivement aujourd'hui dans la Novlangue dans plusieurs dictionnaires de plusieurs décennies différentes. J'ai constaté que le même mot n'avait plus le même sens aujourd'hui qu'il y a par exemple 30 ans et qu'il y a bien manipulation tendancieuse du mot...

0
Joël Durand le mercredi 19 novembre 2014
 

y avait pas besoin d'être journaliste pour écrire une article pareil : fouillé, bien écrit, riche en exemples et en citations, documenté, fournissant quelques réponses essentielles et ouvrant sur une question dont on se demande comment l'humanité a pu se passer jusqu'à lors ... !

2
Quetzal le lundi 28 juillet 2014
 

hm, tout est opinion, opinion plus ou moins bien étayées... wikipédia ne déroge pas à la règle de l'établissement du savoir... celui-ci fluctue... mais contrairement a ce que l'on peu penser, le fait que wikipédia soit considéré comme moins sure, est plutôt un avantage... car cette enclycopedie etant toujours sujete a caution elle invite le lecteur à prendre toujours un peu de distance en face de ce que cette encyclopédie présente... loin donc des encyclopédies de papier, qui du haut de leur chaire admonestait un savoir aussi sur que possiblement bancale, et cela en fonction de l'auteur et de sa renommée (ce qui est d'ailleurs toujours le cas, voir les polémique sur la presse scientifique a referee)

en cela et parce que wikipédia ne peu parvenir a établir une certitude dogmatisante sur ce qu'elle présente elle se rapproche bien plus de l'idéal scientifique moderne, cartésiens ou le doute, la critique, forme le fondement de la connaissance, et cela contre une Vérité qui au final ce fait mythologie et se retrouve cantonnée au domaine de la foi, des croyances et du religieux...

le doute est dans l'expréssion elle-même, qui est une traduction de nos idées et connaissance "plus ou moins pure"... et comme traduire c'est toujours un peu mentir... il n'y a pas de transmission d'information sans erreur, et qui plus est toute volonté de vérité se heurte a l'autorité qui valideras cette vérité, d'ou cette autorité tient-elle la certitude absolue de ses connaissances... en cela il faut relire Descartes pour comprendre que tout est critiquable, si l'on prend le soin de bien s'y prendre... ce qui rend l'établissement du vrai sinon très osé voir impossible, si l'on prend en compte la possibilité toujours acquise d'un renversement paradigmatique absolue, tel que gallilé fit subir a l'univers et aux certitude de son époque en déplaçant le centre de l'univers de la terre vers le soleil...

6
Naive? le jeudi 24 juillet 2014
 

Alors je pense que ce que vous pensez être un débat n'est pas un débat ... c'est à dire que Wikipédia est une encyclopédie d'informations libres et objectivse (enfin..) car :
- pour le peu de "spécialistes" ( pour la plupart bénévoles ) beaucoup d'informations sont traitées très sérieusement et sont fiables
- pour le reste des informations qui sont moyennement fiables et/ou citées ou inspirées de je ne sais où , il y a toutes les références.
- pour les informations qui sont en "débats" , elles sont spécifiées. (par un soulignement) Pourquoi sont-elles acceptées ? Et ben.. oui le spécialiste reste un homme, et puis il imagine que vous pouvez vous même vous faire un avis non ? ;)

A la limite prenez ça comme une bibliothèque, avec un service incroyable pour te donner les informations exactes que tu cherches ainsi que pleins de références pour des archives ou autre qui te permet de faire une recherche facilement dans sa globalité

(Et en plus personnelement je les trouve plutôt modeste et réglo en terme de donations ; 3 ou 4 semaines par an max une petite bannière en haut pour te proposer de faire un don, en justifiant tout bien évidemment comme toujours)

2
Guillaume le mercredi 28 août 2013
 

Autant contribuer à la page http://fr.wikipedia.org/wiki/Critiques_de_Wikip%C3%A9dia

5
khalid le jeudi 07 mars 2013
 

en tant que lecteur affamé de l'information que je puise dans plusieurs res
sources ..je me retrouve dans wikipedia ..pour moi c'est une encyclopedie de grand poids..je me demande comment une personne d'une culture modeste peut evaluer une encyclopédie de ce poids ..pour porter un jugement objectif sur wikipedia il serait necessaire de recourir à des statistiques..ou les lecteurs du monde entier donnent leur point de vue

4
Jefsey le mercredi 13 février 2013
 

Si l'on considère la perception du réseau, l'internet 1.0 est celui-du maître esclave, le 2.0 est celui du client serveur, le 3.0 est celui du maillage, le 4.0 celui des personnes et le 5.0 celui des pensées. Le wiki est au 2.0 ce que le mail est au 1.0. En tant que système client serveur ses pages sont soumises à l'hébergement organisé et à la neutralité dans le cas du projet Wikipedia. Il n'en est plus de même pour le wiki 3.0 où le service est l'accès à des pages wiki distribuées, selon des protocoles restant à définir (pour les sélection, localisation, fédération, présentation) proposés par des services d'interrogation (comme sémanticpedia) et de labellisation de la qualité.

Il est dommage que, faute d'un effort de prospective auquel elle se refuse, Wikimédia France n'ait pas engagé d'initiative dans ce sens alors que les Anglais explorent, un peu forcés, la manière de traiter la relation publique des opinions et des points de vue et les Allemands ont engagé le projet Wikidata de référentiel de données, deux domaines d'avenir pour perpétuer l'aventure Wikimédia par le contrôle qualité de la pertinence. Surtout avec l'appui de l'INRIA et l'argent collecté auprès des utilisateurs qui reste inutilisé.

1
Wikibuster le vendredi 28 décembre 2012
 

Dr Brains c'est ce que dit Wikipédia mais vous savez ce que je pense de la pseudo-encyclopédie, certains se croient en religion à tort et à travers, comme les sectaires de la wiki-décharge, vous ne voyez pas de qui je parle ?

0
 
L'Histoire Le Magazine Littéraire Historia La Recherche Le Quotidien de l'Art
Sophia Publications — © 2012, tous droits réservés.